A DEM DEH TING DEH

 

 

 

 

Bob Marley: de Xaymaca à la légende

 

Les premiers habitants de la Jamaïque étaient les Tainos, l'île s’appelait à l'époque Xaymaca, qui veut dire la terre du bois et de l'eau en Arawaks, ils pratiquaient la cueillette, la pêche, et l'agriculture. Les Espagnoles débarquèrent sur l'île en 1494, ils fondent plusieurs villes, Sevilla, Nueva, Santiago de la vega, en réduisant les Tainos en esclavage, mais aussi à l'aide d'esclaves venus d’Afrique.

Victimes de génocide, beaucoup d'Indiens Taïnos se sont enfuis et se cachèrent dans les montagnes (premier cas de marronnage en Jamaïque).

Les Anglais prirent possession de l'île en 1655, dirigés par le capitaine William Penn. Ils importèrent massivement des esclaves africains, bientôt cette population fut majoritaire dans l'île et certains s'enfuient.

En 1738, les marrons obtiennent un territoire encore indépendant aujourd’hui grâce à leur combat, l'abolition de l'esclavage a lieu en 1833.

Après l'abolition, le pouvoir resta néanmoins entre les mains des blancs, le système inégalitaire mis en place perdurait, ce qui entraîna une révolte en 1865 qui s'étendit dans tout le pays et fut maîtrisée par les autorités britanniques en 1884.

La situation des noirs ne s’améliore pas et des personnalités telles que Marcus Garvey et Leonard Percival Howell (fondateur du mouvement rastafari) commencent à émerger. Marcus Garvey s'engagea dans une lutte pour l'amélioration de la condition noire en Jamaïque ainsi que dans d'autres pays du monde.

C'est dans ce contexte d'émancipation individuelle et sociale, mais aussi d'un besoin de l’affirmation de l’identité noire qu'est né en 1945 à St-Ann dans la paroisse de Nine miles Robert Nesta Marley, d'une mère d'origine Jamaïcaine Cedella Malcom et d'un père d'origine anglaise Norval Sinclair Marley.

Il est très tôt confronté au rejet de sa personne du fait de son métissage, il dit « ya know i have no prejudice bout myself. My fadda is a white and madda black. Now dem call mi a half caste or whateva. Well, mi don't depon nobody's side. Mi no depon no black man's side nor di white man's side. Mi depon God's side, da man ooo create mi an caaz mi fi come from black and white ».

À l'âge de 5 ans et demi, sa mère l'envoie rencontrer son père pensant que celui-ci prendrait en charge l'éducation du petit et le scolariserait. Au lieu de scolariser l'enfant, on le laissa à une vieille dame pour qui il devait faire les courses. Quelques années plus tard à l'âge de 7 ans, un ami de la famille le reconnut dans la rue et le dit aussitôt à sa mère. À propos de son père, bob raconte « mi baan faddaless, neva know mi fadda, my madda wuk 30 shilling a week fi keep mi go to school. We hab no education, we hab inspiration. If i was educated i would be a damn fool ».

                                                                                                                                                Bob enfant          

Il part pour Neville Livingston à 14 ans où il rencontre ceux qui l'aidèrent à cimenter les bases de sa légende, Bunny Wailer et Peter Tosh.

Ces expériences ont forgé sa personnalité, empreinte d'une grande empathie et pouvant se calibrer aux souffrances des opprimés. Il a aussi pris conscience que son peuple souffrait du fait de ce gouvernement corrompu appeler BABYLON. Sa carrière musicale est marquée par la dénonciation des effets néfastes du système colonial et postcolonial, mais également l'envie de mettre en avant la dignité et la valorisation de l'identité noire. Son message a une portée universelle, encourageant l'acceptation des uns et des autres, jusqu'à atteindre une dimension spirituelle.

Vous êtes le 193944ème visiteur

Date de dernière mise à jour : 19/05/2016